Le chanvre

25 juin 2021
Equipe Mybud

Le « chanvre », issu du nom latin « cannabis », est l’une des premières plantes cultivées par l’Homme.
De nos jours, le terme cannabis n’est plus utilisé pour désigner la plante dans son ensemble mais uniquement sa substance psychoactive. Cependant, la plante de cannabis est cultivée pour diverses raisons dont son aspect récréatif via le THCDécouvrez tous ses secrets !

Sa culture

A l’origine, la plante de chanvre provient d’Asie centrale. Cependant, elle peut se cultiver en différents endroits dans le monde. En effet, elle s’adapte aux différents types de sol et climats. Ainsi, elle s’est déclinée en plusieurs variétés. On différencie donc « Sativa » qui se développe dans des conditions plutôt chaudes et humides et les variétés « Indica » qui s’épanouissent dans les milieux plus froids. Dans les climats chauds, la résine de la plante possède des effets psychotropes. Dans les climats froids, par contre, elle produit plus de fleurs et de fibres avec une concentration plus faible dans sa résine. 
C’est, par exemple, le cas pour le chanvre cultivé en Europe. Sa culture a duré des siècles dans cette région et particulièrement en France. D’ailleurs, notre pays est resté, encore aujourd’hui, l’un des leaders européens en matière de production de chanvre industriel. 

Son cycle de vie

De plus, le chanvre est une plante « annuelle », c’est-à-dire que son cycle de vie dure une année. Elle est généralement semée en avril-mai et récoltée de fin août à octobre. Elle ne nécessite ni engrais ni pesticide et a besoin de très peu d’entretien. Elle est donc facile et rapide à cultiver et génère un rendement intéressant.

Sa composition

Par ailleurs, cette plante est composée de plusieurs parties : la racine, la fibre, la tige, les feuilles, les fleurs, les graines appelées « chenevis ». La plupart de ses composants sont exploitables, ce qui génère une culture très rentable. Le chanvre mesure en moyenne 2 à 3 mètres. Il faut noter que les producteurs de cannabis recherchent davantage des plantes femelles car elles produisent des fleurs. Mais, les plantes mâles sont tout de même intéressantes car elles produisent du pollen. Cette substance est nécessaire pour fertiliser les fleurs femelles et pour créer des plantes hybrides. De plus, on distingue le chanvre industriel contenant peu de THC des autres variétés de cannabis. 

Sa légalité

Enfin, la culture de cannabis est très réglementée en France et en Europe. En effet, seules les variétés dont le taux de THC est inférieur à 0,2% sont autorisées à la culture. D’autres formalités administratives sont également requises comme l’enregistrement de la culture auprès de la préfecture. Enfin, seulement certaines parties de la plante sont autorisées à la vente en France. 

Les cannabinoïdes

Chaque organisme humain possède un système endocannabinoïde. Ce système permet de réguler des processus comme le stress, les émotions, la digestion, la mémoire, certaines fonctions cardio-vasculaires, etc. Il est donc essentiel dans le fonctionnement de notre corps. Son rôle est primordial pour le système nerveux, le système endocrinien, les tissus immunitaires et le métabolisme. Il les aide à réguler leur état en fonction des besoins. 
Lorsque les cannabinoïdes présents dans la plante de chanvre, comme le THC, le CBD, le CBG, entrent en contact avec notre organisme, ils activent certains récepteurs de ce système. Selon nos consommateurs, leur action génère des effets anxiolytiques, anti-inflammatoires, etc. Il existe en totalité plus d’une centaine de cannabinoïdes.
Le CBD est à l’origine de produits très variés : huiles, fleurs, résines, e-liquides, cosmétiques, concentrés. Cette large gamme permet de répondre à toutes les envies et besoins. Elle permet également de consommer du CBD sous des formes très différentes : inhalation, ingestion, vaporisation, voie sublinguale, voie cutanée, etc. 
Sa consommation est interdite aux mineurs et déconseillée aux femmes enceintes. 

Les vertus du chanvre

Le chanvre qui est une plante aux multiples utilisations, couvre plusieurs besoins depuis plusieurs siècles.
Avant l’époque contemporaine, ses fibres permettaient de confectionner des vêtements, des cordages, des voiles, du carburant, du papier et des billets de banque. On utilisait également le chanvre dans l’alimentation, comme carburant ou pour l’isolation. Pour l’anecdote, Henri Ford avait développé une voiture construite principalement en chanvre. La « Hemp car » roulait même avec de l’hétanol de chanvre. Cette plante était donc stratégique aux XVII et XVIIIème siècles. En France, on retrouve des traces de « chanvrières » à travers l’ensemble de notre territoire. 
De plus, certaines sources prétendent que le cannabis était cultivé comme une plante médicinale depuis l’Égypte ancienne. Le chanvre était utilisé dans la médecine traditionnelle dans plusieurs régions du monde depuis l’aube des temps. Au Moyen-Âge, en Europe, on l’utilisait pour traiter les abcès et tumeurs. Cependant, peu d’études scientifiques ont été menées afin de prouver l’ensemble de ses effets.

De nos jours

L’utilisation du cannabis a quelque peu changé, notamment avec l’arrivée du coton, du nylon, de la jute ou d’autres matériaux. Le lobbying de l’industrie pétrolière et de l’industrie textile synthétique ont également favorisé le déclin du chanvre. Même s’il est encore utilisé dans le domaine du bâtiment, la confection de vêtement avec le chanvre, par exemple, n’est plus d’actualité. 
Dans le monde, encore 600 produits à base de chanvre sont protégés par un brevet. En effet, le cannabis est dorénavant utilisé, entre autres, pour ses cannabinoïdes comme le CBD. Cette molécule est à l’origine de divers produits dont l’objectif est d’améliorer le bien-être. 
Par ailleurs, le cannabis récréatif est également très répandu, surtout en France, pays le plus grand consommateur européen. Toutefois, cet usage récréatif est interdit par la loi dans de nombreux pays. En effet, malgré des effets d’apaisement, de fatigue, le THC suscite également certains dangers. On peut, par exemple, relever des troubles de l’attention, une altération du développement du cerveau chez les jeunes, de la dépression, un risque d’isolement, des risques psychiques, etc. 
Enfin, dans certains pays, le cannabis fait partie de la composition de certains médicaments grâce à ses propriétés apaisantes. Cependant, à ce jour, les recherches ne permettent pas de confirmer totalement certaines vertus.

La nutrition

Depuis des siècles, l’Homme connaît certains bienfaits du cannabis. En effet, la plante peut être consommée sous plusieurs formes tout en apportant de nombreux nutriments. De plus, elle peut s’adapter aux différents régimes et restrictions alimentaires puisqu’elle ne comporte ni allergène, ni glucose, ni lactose.
Ses graines et fleurs sont digestes et contiennent des protéines, lipides, vitamines et minéraux essentiels à notre santé. 
Certaines parties du chanvre peuvent donc tout à fait compléter certains de vos plats culinaires.

Le textile

Les fibres du chanvre sont réputées pour être très solides et antibactériennes. En effet, les cannabinoïdes contenus dans la plante génèrent une action contre les potentielles bactéries. De plus, comparé au coton, le chanvre a un aspect isolant qui permet de mieux s’adapter à la météo. Enfin, les vêtements en chanvre résistent aux rayons UV. Le chanvre textile permet donc de confectionner des habits durables et agréables à porter.

Le bien-être 

A travers la molécule du CBD, les consommateurs mettent en avant plusieurs effets : 

  • Un meilleur endormissement
  • Une diminution de leur stress ou de leur anxiété
  • Une sensation générale de bien-être 
  • Une meilleure hydratation pour la peau grâce à l’huile de CBD

Cette sensation est due à l’interaction entre le CBD et notre système endocannabinoïde. 

La santé 

Bien que les vendeurs de CBD ne puissent pas confirmer les éventuelles vertus thérapeutiques du CBD, nos consommateurs atteints de certaines pathologies relèvent certains bienfaites. En effet, le CBD aurait des effets anti-inflammatoires et antidouleurs. Des clients atteints d’endométriose, d’épilepsie, de la maladie de Parkinson, de la sclérose en plaques, de fibromyalgie, de maladie de Crohn consomment du CBD en complément de leur traitement médicamenteux.
De plus, dans certains états des États-Unis, le cannabis est utilisé dans un but thérapeutique notamment dans le médicament « Sativex ». 

La diabolisation d’une plante millénaire 

Une influence américaine

Peu à peu, au milieu du XXème siècle, la production de chanvre décline. A cause d’une utilisation croissante d’autres matériaux et de nouvelles lois répressives. En 1937, à la suite d’une campagne de diabolisation contre le cannabis et ses effets psychoactifs, les États-Unis optent pour le « Marihuana Tax Act ». Cette campagne naît dans un contexte puritain et de prohibition de l’alcool. Le cannabis était, à cette époque, considéré comme l’opium des Mexicains qui l’ont exporté vers le Texas dès 1910. Sa diabolisation est d’ailleurs, médiatisée notamment par des films et journaux. Le cannabis est, alors, associé aux faits divers violents ou aux crimes. Dans un contexte de méfiance et de racisme envers certains Latino-Américains ou Afro-Américains, le cannabis est également considéré comme responsable de l’escalade vers les drogues dures. Le lobbying de plusieurs secteurs a également eu un rôle crucial dans cette démarche de diabolisation. Le « Marihuana Tax Act » a imposé une lourde taxation à tous les acteurs du secteur du chanvre et a entraîné la chute mondiale de l’utilisation du chanvre. Sa culture aux États-Unis a même été totalement arrêtée à cette époque. Toutefois, le gouvernement a relancé sa production durant la Seconde Guerre Mondiale pour fabriquer les équipements des soldats. Après la guerre, sa production est de nouveau stoppée. Sa culture a également pratiquement disparu en France depuis les années 1960 et le chanvre a été retiré des pharmacies françaises. Aux USA, Nixon poursuit la guerre contre la drogue pars de lourdes peines en cas de consommation. Il assimile les fumeurs de cannabis aux communistes et a accusé les soldats engagés dans la guerre du Vietnam d’être démotivés. En effet, la consommation de cannabis a explosé durant le mouvement hippie. Elle a continué d’augmenter tout comme le nombre de trafiquants.
La France sous l’influence internationale des États-Unis, entre autres, a opté pour la loi du 31 décembre 1970. Ce texte punit la détention et la consommation de cannabis. Cette loi a été votée dans un cadre de lutte contre la toxicomanie et de répression du trafic. Par ailleurs, il est interdit de présenter le cannabis sous un jour favorable. Enfin, seul le chanvre industriel avec une concentration en THC inférieure à 0,2% est autorisé. 

Une nouvelle étape ? 

Après des années d’échec avec leur politique répressive, les États-Unis changent peu à peu de cap. Le président Carter a d’ailleurs permis grâce à une loi d’éviter la prison aux consommateurs disposant d’une faible dose de cannabis. Aujourd’hui, le cannabis est autorisé dans certains médicaments dans quelques états américains et plusieurs entreprises s’intéressent à la plante et ses vertus.
Par ailleurs, l’INRA et la Fédération Nationale des Producteurs de Chanvre mettent en place un programme de sélection de variétés de cannabis afin de relancer la culture de chanvre agricole dans plusieurs pays européens.
Cependant, de nos jours, en France, la confusion entre chanvre et cannabis récréatif implique toujours une mauvaise réputation aux produits dérivés du chanvre. Les vertus du chanvre sont d’ailleurs assez méconnues
Néanmoins, depuis quelques années, les produits de CBD connaissent un nouvel engouement. En effet, les produits à base de CBD sont légaux en Europe s’ils respectent une teneur inférieure de 0,2% de THC. En France, des CBD shops fleurissent dans un nombre important de ville et la clientèle se diversifie. Plusieurs secteurs industriels comme la cosmétique, l’alimentaire et l’industrie pharmaceutique commencent également à se positionner sur ce produit.
Par ailleurs, le cannabis est totalement légal dans quelques pays et décriminalisé dans d’autres. La culture du chanvre aux Etats-Unis est désormais autorisée dans plusieurs états comme le Colorado. Au Canada et au Royaume-Unis, la prescription médicale de THC est également autorisée. Serait-ce une nouvelle époque encline à la légalisation ? 

Logo diamant mybud shop cbd
Informations
Société
Copyright 2021 - Tous droits réservés.
crossmenu
0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique