Les terpènes, les goûts et les odeurs

15 avril 2021
Equipe Mybud

Mais quelle bonne odeur en ouvrant ma commande Mybud ! Mais pourquoi au juste, les fleurs de chanvre, la lavande ou les clous de Girofle embaument-ils vos intérieurs ? La réponse dans les quelques lignes qui suivent et vous présentent les terpènes…

Les terpènes, vous n’en avez peut-être jamais entendu parler. Pourtant, ces molécules qui font partie de la famille des hydrocarbures (composées uniquement d’hydrogène et de carbone) sont responsables entre autre de l’odeur de nombreux végétaux. Les conifères sont connus pour leur forte production de terpènes, mais une large part des plantes produit ces petits composés odorifiques. Les agrumes sont par exemple concernés. Les terpènes sont responsables aussi bien de leur goût que de leur odeur.

Globalement, la majorité des plantes utilisées de près ou loin avec un rôle aromatique produisent des terpènes dans des quantités notables. Le thym, le romarin, la lavande ou bien plus grand l’eucalyptus sont bien connus pour la production d’un grand nombre de molécules odorantes. Vous pourrez maintenant les nommer : les terpènes.

Une famille, des milliers de molécules

Il existe plus de 200 000 molécules différentes qui font partie de la famille des terpènes. Pour revenir à notre sujet de prédilection, le cannabis légal, peut contenir plus de 100 terpènes différents. C’est en effet, la combinaison de ces différentes molécules qui va permettre de développer les goûts et les odeurs de vos buissons préférés.

Au-delà d’embaumer vos placards à épices, les terpènes ont de nombreuses actions et vertus pour les plantes qui les sécrètent. Dans certains cas, ils ont un rôle défensif en éloignant différents insectes qui pourraient nuire à la santé ou la croissance de la plante. À l’opposé, d’autres terpènes peuvent attirer des insectes pollinisateurs vers les fleurs remplies de pollen ou attendant la fécondation.

Ces petites molécules ont également un impact sur le métabolisme de ces espèces. En cas de stress environnemental, les proportions des différents terpènes produits par les plantes peuvent varier afin de palier aux agressions auxquelles font face ces espèces. Le fonctionnement des plantes est alors modifié grâce à la production de terpènes.

Les principales molécules

Parmi les centaines de terpènes existant, il faut reconnaître les principales molécules responsables des goûts et des odeurs du cannabis.

Le myrcène est souvent caractérisé comme le principal terpène du chanvre. Ses arômes terreux et épicés peuvent rappeler ceux du clou de girofle. Le second terpène le plus représenté est le limonène. Caractéristique des agrumes, et de certaines plantes aromatiques, ce composé lorsqu’il est présent en grande quantité joue le rôle de répulsif naturel d’insectes.

Le pinène est également présent en grande quantité dans le cannabis. Mais, c’est dans la famille des conifères qu’il s’exprime le plus. Des odeurs de résine de pins et des saveurs boisées sont provoquées par cette molécule. Le linalol est caractérisé par des notes florales. Il prédomine par exemple dans la lavande. Mais, il est présent en plus petite quantité dans la menthe ou le laurier. Le beta-caryophyllène est l’un des terpènes clairement caractéristique du chanvre. On le retrouve pourtant présent dans le clou de girofle ou le poivre. C’est donc bien un mélange de terpènes qui est à l’origine des arômes. Leur association permet de développer une palette d’arômes quasiment infinie qui va caractériser chaque espèce.

L’action des terpènes

Afin de bien cerner l’intérêt des terpènes, il est important de se pencher sur leur impact au sein de notre métabolisme. Ils sont synthétisés dans les trichomes au même titre que le CBD ou le THC. Certaines de ces molécules ont un effet indépendant de leurs voisines. Le beta-caryophyllène, présent en grande quantité dans les clous de girofle, a une action antiseptique et antalgique. L’utilisation de cette épice dans de nombreux remèdes naturels s’appuie sur l’effet de ce terpène.

Loin de se cantonner à une action indépendante, les terpènes vont parfois s’associer à différentes molécules dont les cannabinoïdes afin d’être métabolisés ou parfois permettre l’assimilation de composés plus complexes.

Cette notion d’association entre molécules nous amène à évoquer l’effet d‘entourage. À savoir, que les propriétés des différents cannabinoïdes et terpènes sont décuplées lorsqu’ils sont associés. Au-delà de l’aspect, antalgique, anti-inflammatoire, ou relaxant de certaines molécules, c’est bien le cocktail des terpènes et des cannabinoïdes présents dans le cannabis légal qui est responsable de son goût , de son odeur, mais également de ces effets.

Logo diamant mybud shop cbd
Informations
Société
Copyright 2021 - Tous droits réservés.
crossmenu
0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique