Le CBD et l'endométriose par Mybud Shop

Le CBD et l’endométriose

11 juin 2021

Longtemps méconnue, l’endométriose touche pourtant environ 10% des femmes. Cependant, ce chiffre est probablement minimisé car il s’agit uniquement des femmes dont le diagnostic a été posé. 
Cette pathologie chronique souvent très douloureuse peut être handicapante au quotidien.
Malheureusement, à ce jour, il n’existe pas de solution miracle pour en guérir. Cependant, le CBD peut constituer une solution naturelle pour atténuer certaines douleurs

Qu’est-ce que l’endométriose ?

Les caractéristiques principales de cette maladie sont sa chronicité, sa complexité et son éventuelle récidivité. 
En effet, l’endométriose, encore aujourd’hui mal diagnostiquée, peut traduire par de nombreux symptômes. 

Une maladie liée aux hormones

Au cours d’un cycle menstruel classique, l’endomètre, un tissu présent dans l’utérus, s’épaissit pour permettre une potentielle grossesse. S’il n’y a pas eu de fécondation au cours du cycle, ce tissu se désagrège et provoque des saignements. Il s’agit des règles. 
Cependant, chez les femmes atteintes d’endométriose, ce tissu ne se détruit pas et « remonte » vers d’autres organes. L’endométriose se définit donc par la présence de tissu identique à la muqueuse utérine en dehors de l’utérus. Lors des menstruations, des cellules endométriales présentes dans le sang qui n’ont pas été détruites s’implantent et prolifèrent vers les ovaires ou les trompes ou l’intestin ou la vessie, etc. Cette maladie est donc grandement liée aux changements hormonaux et se fait généralement ressentir au moment des règles.

Une pathologie peu connue

Son diagnostic est difficile et prend souvent des années. En moyenne, une femme apprend qu’elle est atteinte d’endométriose au bout de 7 ans d’examens. Le diagnostic en nécessite plusieurs comme des échographies, des IRM, des cœlioscopies. 
Par ailleurs, Son origine n’est toujours pas clairement définie par les médecins. De nos jours, plusieurs théories s’affrontent toujours 
Les symptômes de l’endométriose peuvent fréquemment être reliés à d’autres maladies qui génèrent plus ou moins les mêmes conséquences comme par exemple la fibromyalgie, le syndrome des ovaires polikystiques, le syndrome de l’intestin irritable. Généralement plusieurs spécialistes sont associés pour pouvoir poser un diagnostic (gynécologue, gastro-entérologue, médecin généraliste, chirurgien, etc).

Des conséquences douloureuses et handicapantes

 Parfois, l’endométriose est dite asymptomatique et se révèlera seulement au cours d’un bilan de fertilité.
Cependant, dans la majeure partie des cas, elle est souvent responsable d’infertilité et de douleurs pelviennesintenses notamment lors des règles. Les autres symptômes connus sont des crampes menstruelles, des rapports sexuels douloureux, des règles abondantes, des douleurs à la miction et des troubles intestinaux. L’endométriose est souvent invalidante au quotidien et entraîne des difficultés professionnelles et personnelles. En effet, certaines femmes se trouvent en incapacité totale pendant quelques jours et doivent recourir à de puissants antalgiques ou morphiniques.
L’évolution de l’endométriose diffère d’une femme à une autre. Selon les professionnels de santé, chez un tiers des femmes atteintes, elle stagne, ne progresse pas et peut même régresser grâce à des traitements ou spontanément. Cependant, certaines formes d’endométrioses peuvent être sévères et s’aggraver. 

Quels sont les principaux traitements ?

Comme dit précédemment, il n’existe pas, pour le moment, de traitement définitif sur le long terme pour soigner l’endométriose. 
Cependant, selon le type d’endométriose, certaines médecins complémentaires peuvent contribuer à faire régresser l’évolution de la maladie. En effet, le yoga, l’ostéopathie, la kinésithérapie, par exemple, peuvent stabiliser et diminuer certaines conséquences de l’endométriose.
Pour 2 femmes sur 3 atteintes d’endométriose, les symptômes sont plus complexes et plus invalidants. Elles devront donc être accompagnées par plusieurs professionnels. 
De manière générale, cette maladie diminue et disparait après la ménopause, même s’il existe des cas de récidive. 

Le traitement hormonal

Ce type de traitement bloque l’apparition des règles puisque c’est le moment où les lésions d’endométriose se créent. Généralement, on prescrit une pilule en continu ou un stérilet hormonal. Évidemment, cette méthode ne permet pas aux femmes atteintes d’endométriose de pouvoir procréer. Ce traitement devra donc être prescrit en accord avec les souhaits de la patiente. Enfin, il est généralement conseillé avant tout traitement chirurgical. 

La ménopause artificielle temporaire

Si lors de cette 1ère étape, les effets escomptés n’ont pas été obtenus, les professionnels pourront proposer une « cure de ménopause artificielle ». Il s’agit, alors, de supprimer l’ovulation au niveau de l’hypophyse. Cependant, comme cette technique génère des effets secondaires comme des bouffées de chaleur, trouble de l’humeur, de la sécheresse, les médecins réintroduisent de l’œstrogène en petite quantité.

Le traitement chirurgical

Si les 2 méthodes précédentes ont échoué, un traitement chirurgical pourra être alors proposé. Il s’agira de retirer les nodules et lésions d’endométriose directement sur les organes touchés. Ce traitement pourra être réalisé avant de débuter une grossesse.

En complément

En plus de ces techniques et avec l’avis de son médecin, des anti-inflammatoires, des opiacés ou des morphiniques pourront être prescrits afin de soulager les douleurs causées par l’endométriose.
Le yoga, la relaxation, la sophrologie, la kinésithérapie, etc, sont des méthodes dits supports qui ont pour objectif d’apprendre à gérer sa douleur et de la diminuer. Ils sont souvent très bénéfiques pour les femmes atteintes d’endométriose. Ils interviennent en tant que compléments des traitements précédemment cités.
Pour conclure, l’ensemble de ces traitements provoquent des effets secondaires importants et leur efficacité n’est pas toujours au rendez-vous. En effet, des prises de poids, une augmentation de la tension nerveuse, des crises d’acné, une dépression peuvent faire partie des effets secondaires indésirables. De plus, certains traitements bloquent l’ovulation et empêchent donc la possibilité d’une grossesse.  La décision est alors difficile pour ces femmes souvent frappées d’infertilité. A noter, qu’une femme atteinte d’endométriose n’est pas toujours infertile si l’endométriose ne porte pas atteinte aux organes responsables du système reproducteur.

Qu’est-ce que le CBD ? 

Le CBD est l’acronyme de cannabidiol. C’est un composé chimique qui fait partie de la famille des cannabinoïdes. Cette molécule provient exclusivement de la plante de chanvre. A l’inverse du THC, le CBD ne possède ni effet psychotrope ni addictif. Il est reconnu par ses consommateurs pour ses effets anxiolytiques, antipsychotiques, anti-inflammatoires… Il diminuerait aussi les douleurs liées à certaines pathologies, notamment celles à caractère inflammatoire. De plus, il ne causerait aucun effet secondaire indésirable.
Enfin, le CBD permettrait de réguler l’appétit, l’humeur et le sommeil. Il est possible de trouver du CBD sous diverses formes : fleurs, infusions, résines, concentrés, e-liquides, crèmes, huiles et sous forme alimentaire. 

Pourquoi prendre du CBD pour soulager les douleurs liées à l’endométriose ? 

Tout d’abord, il est important de souligner que le CBD ne peut pas soigner l’endométriose. Le cannabidiol pourrait seulement en soulager les maux et autres conséquences indésirables. En effet, il permettrait, selon nos clientes, d’agir rapidement sur la douleur. Cette alternative douce diminuerait les sensations d’inflammation, les états nauséeux et le stress. L’avantage principal du CBD par rapport aux soins ou traitements cités précédemment est son absence d’effet secondaire. Selon nos retours clients, il serait efficace sans générer des conséquences négatives physiques ou psychologiques. De plus, sa caractéristique naturelleconstitue également un argument majeur notamment pour les femmes à la recherche de solution biologique, naturelle et respectueuse de leur corps.
Nous précisons tout de même que les effets du CBD varient d’une personne à l’autre et dépendent du métabolisme, de la forme d’endométriose et de l’intensité des maux.

Une recherche médicale qui s’intéresse aux bienfaits du CBD

Selon des études, le système endocannabinoïde, présent dans le corps humain et dans le système reproducteur, serait aussi lié à l’endométriose. Ainsi, le CBD aurait une action efficace pour réguler l’équilibre de ce système et donc générer des bienfaits. Certaines études tendent à montrer que le CBD pourrait freiner le développement invasif du tissu. Nous précisons, tout de même, que le lien scientifique entre système endocannabinoïde et endométriose est encore mal connu mais le CBD est assez prometteur dans ce domaine. Il permettrait déjà d’apaiser le quotidien et certaines douleurs des femmes atteintes d’endométriose.
Par ailleurs, l’action du CBD est également étudiée pour les maladies suivantes : sclérose en plaques, ovaires polikystiques, épilepsies, arthrites, fibromyalgies, rhumatismes, migraines, etc.
Enfin, dans certains pays qui ont autorisé le cannabis médical, les femmes atteintes d’endométriose peuvent bénéficier des effets du cannabis pour soulager leurs maux.

Rappel :

Le THC est une substance interdite en France. Sa culture, son utilisation, sa détention ou sa revente peuvent entraîner des poursuites judiciaires. Le CBD, quant à lui, est légal en Europe et donc en France. Cependant, les produits finis à base de CBD doivent respecter une teneur en THC maximale de 0.20%.

Une alternative complémentaire

Les femmes atteintes d’endométriose peuvent donc utiliser du CBD en complément d’un traitement ou de soins supports. Dans tous les cas, avant de consommer du CBD, vous devez toujours demander l’avis à votre médecin ou aux professionnels de santé qui vous suivent afin qu’ils vous assurent la compatibilité de vos traitements et du CBD.
Enfin, il est important de rappeler qu’un mode de vie sain et une alimentation équilibrée sont à favoriserpour bénéficier de meilleurs effets.

Quel produit à base de CBD est recommandé ? 

L’huile est généralement le type de produit de CBD utilisé dans le cadre de cette maladie. En effet, sa facilité d’utilisation et son action rapide séduisent généralement les femmes atteintes d’endométriose. Quelques gouttes placées sous la langue au moment des règles ou des pics de douleurs permettraient d’en diminuer les maux. Par ailleurs, l’huile de CBD peut également être consommée dans une boisson ou dans vos plats culinaires.

Bonus : l’huile de CBD aurait un impact sur la peau en atténuant les rides, les vergetures ou encore en régulant le sébum. Vous pourrez donc aussi utiliser ce produit pour nourrir votre peau en profondeur ou en tant qu’huile de massage. 

Une posologie adaptée à toutes

Pour une première prise, il est conseillé d’utiliser un ratio de 0.5mg de CBD / kg (poids du consommateur) / jour de prise et d’augmenter par palier si nécessaire en évitant de dépasser 1600mg / jour de prise.

Le CBD agit sous 5 à 20 minutes pour une durée moyenne de 2 à 3 heures.

Une composition naturelle

Chez Mybud Shop, vous trouverez des huiles CBD fabriquées en France et composées uniquement de produits naturels. Seules l’huile végétale et les huiles essentielles sont ajoutées à l’extrait de cannabinoïdes à large spectre présent dans nos flacons. De plus, notre gamme se décline à 5%, 10%, 20% ou 30 % de CBD afin de satisfaire tous les besoins. Vous pourrez également choisir entre un goût à l’orange ou un goût nature. 
Par ailleurs, nos huiles sont totalement légales en France et en Europe. Elles sont testées par un laboratoire agrée français. Enfin, nous garantissons une teneur en THC inférieure à 0,2% dans l’intégralité de nos produits.

Pour votre santé, avant toute prise de CBD, nous vous invitons à en discuter avec votre médecin. De plus, nous vous rappelons que le CBD est déconseillé pendant la grossesse. Enfin, n’hésitez pas à demander des conseils auprès de vendeurs spécialisés.

crossmenu
0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique